Comment choisir votre mannequin de couture ?

Si un mannequin peut trouver une place dans votre coin couture, il deviendra pour vous un auxiliaire irremplaçable. Bien des femmes réussissent, sans avoir de mannequin, des vêtements qui vont parfaitement, mais une fois que vous en aurez un vous vous demanderez comment vous avez pu vous en passer. Il transforme du tout au tout l’essayage : une fois le vêtement bâti, les rectifications nécessaires faites, il est bien plus agréable de poursuivre le travail sans avoir constamment à se déshabiller et se rhabiller. Pouvoir poser votre ouvrage sur le mannequin aux différentes étapes du montage permet de bien comprendre un point peut-être un peu obscur des instructions de couture.

mannequin-de-couture-en-tissu-a-carreaux

Choisir un mannequin de couture

Si vos mesures ne s’écartent pas beaucoup des mesures standard, vous n’aurez aucun mal à trouver le mannequin qu’il vous faut. Si l’une quelconque de vos mesures s’écarte sensiblement de la mesure normalisée, achetez-en un dont les mesures sont inférieures aux vôtres. Vous pourrez toujours renforcer votre mannequin comme nous allons le voir, mais vous ne pourriez rien faire pour l’amincir.

On trouve dans le commerce trois types de mannequin. Le mannequin classique habillé de toile a la faveur des couturières, car elles peuvent le modifier facilement en ajoutant divers rembourrages, des épaulettes par exemple, et l’épinglage-rie présente aucune difficulté.

Le second type de mannequin est fait de mailles métalliques agrafées devant et derrière. Les couturières lui reprochent de ne pas offrir une surface régulière, ce qui ôte de la précision aux essayages.

Enfin, le troisième type de mannequin est en matière compacte, il est habillé de tissu et l’on peut en modifier les dimensions à l’aide de roulettes ou de cadrans. Il connaît une grande faveur. Il suffit de composer aux cadrans vos mesures, tour de buste, de taille et de hanches, et le mannequin s’adapte automatiquement. Il existe deux modèles : l’un correspond aux tailles 38 à 42 (tour de poitrine 87 cm à 93 cm, tour de hanches 92 cm à 98 cm) et l’autre aux tailles 42 à 46 (tour de poitrine 93 cm à 99 cm, tour de hanches 98 cm à 105 cm).

mannequin-couturiere-fixe

mannequin-couturiere-reglable1

Rembourrer un mannequin

Si vos mesures ne correspondent pas aux mesures standard, achetez un mannequin légèrement plus mince que vous n’êtes réellement et préparez-vous à le rembourrer pour le rendre conforme à votre silhouette.

Dans un tissu serré, un calicot par exemple, faites un corsage sans manches. Enfilez-le par-dessus la lingerie que vous portez habituellement et demandez à une amie de vous l’essayer en le maintenant très ajusté. Piquez- le en laissant le dos ouvert. Enfilez ce « moulage » sur le mannequin et épinglez l’ouverture du dos. Marquez à la craie les emplacements où le moulage n’est pas ajusté au mannequin. Ôtez le moulage. Coupez des feuilles de ouatine aux dimensions des emplacements à rembourrer. Puis d’autres plus petites que vous superposerez jusqu’à ce que vous ayez obtenu l’épaisseur voulue. Vérifiez à l’aide du moulage. Lorsque vous êtes satisfaite, coupez dans un bas ou un collant de nylon de quoi recouvrir la ouatine. Épinglez en exerçant une certaine tension puis cousez avec une aiguille de tapissier, n’ôtez les épingles qu’à la fin.

  • Rembourrer les hanches : Vous rembourrerez de la même façon les hanches en réalisant une jupe étroitement ajustée en calicot qui vous servira de moulage.
  • L’aspect final : Ainsi agrémenté des rembourrages, votre mannequin a pris un air peu avenant. Pour lui redonner son allure initiale, vous pouvez le recouvrir d’un joli jersey de nylon imprimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *