Les ceintures

ceinture

Vous souhaitez porter une ceinture sur une robe ou un ensemble et votre patron n’en comporte pas. Si vous voulez une ceinture en forme, il vous faut, en effet, un patron et vous en trouverez dans le commerce. Mais vous pouvez parfaitement réussir sans patron une ceinture souple ou même une ceinture entoilée.

Ceinture souple

ceinture souple

Vous la ferez dans un tissu qui se fronce facilement, un satin, un velours ou même un cuir souple ou un daim.

  • Fournitures. Une bande de tissu qui ait 15 cm de plus en longueur que votre tour de taille et 2,5 cm de plus en largeur que la ceinture finie, une doublure de la même superficie ainsi qu’un entoilage léger, tissé ou non tissé, enfin une boucle étroite.
  • Marche à suivre. Coupez la doublure 2 mm plus étroite que le tissu, ceci pour qu’elle ne se voie pas sur la ceinture finie. Coupez l’une des extrémités des trois épaisseurs, tissu, entoilage et doublure, en oblique. Par un bâti en diagonale, fixez l’entoilage au tissu. Placez, endroit contre endroit, le tissu entoilé et la doublure. Epinglez et faufilez. Mettez à votre machine l’aiguille et le fil qui conviennent. Commencez à piquer à l’extrémité non coupée en biseau et cousez sur un long côté, le long de la pointe et le second long côté.

Rognez l’entoilage au ras de la piqûre et les angles en oblique. Retournez la ceinture sur l’endroit. Repassez à la vapeur. A l’extrémité non piquée, faites un petit rentré que vous cousez à points glissés. Repliez cette extrémité sur la boucle — celle-ci, étant plus étroite, froncera le tissu — et fixez ce rempli par un fin surjet.

Ceinture rigide

ceinture rigide

Vous la réaliserez dans le tissu de votre robe ou dans un cuir souple.

  • Fournitures. Le tissu extérieur ou cuir, l’entoilage qui peut être une forte toile tailleur, du bougran, un entoilage non tissé, des œillets, un poinçon, une boucle.
  • Marche à suivre. Choisissez d’abord la largeur de votre ceinture et achetez la boucle. Coupez l’entoilage pour qu’il s’adapte à la boucle et qu’il fasse 18 cm de plus que votre tour de taille. Coupez en pointe l’une des extrémités de l’entoilage.

Coupez le tissu en gardant une lisière sur la longueur d’une largeur double de celle de l’entoilage plus 2,5 cm et d’une longueurégale à celle de l’entoilage plus 2 cm. Pliez endroit contre endroit dans le sens de la longueur de façon que le bord avec lisière dépasse de 1,2 cm. Epinglez, faufilez et piquez. Du côté du pli, coupez le rentré en oblique.

Ouvrez le tissu et, en le mettant à plat, formez la pointe sur l’envers puis insérez l’entoilage rigide par l’extrémité taillée elle aussi en pointe. Rabattez le tissu sur l’entoilage, le côté portant la lisière en dernier, et fixez à petits points d’ourlet.

  • Fixation de la boucle. Rognez proprement l’extrémité non cousue de la ceinture. Faites une marque à la craie à 4 cm du bord et percez un trou avec le poinçon. Vous broderez au point de boutonnière le trou ou mettrez un œillet. Surjetez l’extrémité à la main ou faites un point zigzag à la machine.

Faites passer dans l’œillet la tige métallique de la boucle et cousez à très petits points à la main l’extrémité rempliée. Essayez la ceinture. Marquez l’emplacement où doit passer la tige de la boucle et faites-y un autre œillet.

Passants

Pour soutenir la ceinture à la taille vous ferez des deux côtés du vêtement un passant. Vous pouvez soit coudre de tout petits tubes de tissu que vous retournez sur l’endroit, soit faire une grande bride boutonnière comme pour fermer un bouton.