Doublures libres et appliquées

On double un vêtement pour plusieurs raisons.

La doublure cache à l’intérieur du vêtement parements et coutures, prolonge la vie du vêtement et le rend plus agréable à porter. Une veste ou un manteau doublés, par exemple, se mettront et s’enlèveront facilement. Mais une doublure peut aussi faire partie intégrante de l’élégance d’un vêtement, soit parce que sa couleur vive contraste avec un tissu sobre, soit parce qu’elle est coupée dans le même tissu qu’une blouse qui l’accompagne. Vous pouvez aussi doubler une veste d’une belle soierie imprimée dont vous nouerez aussi une écharpe à votre cou.

Doublure dans veste

Les tissus pour doublures

Le choix offert est très vaste, mais encore faut-il savoir choisir. Ne vous laissez pas tenter par les doublures trop bon marché, évitez celles qui sont trop molles, ont un tissage trop lâche et s’effilochent trop facilement. Vous choisirez la doublure en fonction du tissu à doubler et du style du vêtement.

Le tissu choisi pour la doublure doit être plus léger que celui du vêtement, mais être toutefois suffisamment opaque pour ne pas laisser transparaître les coutures et les parements. Si le vêtement doit pouvoir être lavé, pensez à choisir une doublure lavable.

Confection de la doublure

Avant de confectionner la doublure, faites un essai avec le fer à repasser pour déterminer quelle température donne des coutures bien plates sans endommager le tissu. Le vêtement doit être achevé dans ses moindres détails avant la pose de la doublure. Toutes modifications apportées au vêtement à l’essayage devront être exécutées sur la doublure.

Il est indispensable que les pièces de la doublure respectent les indications concernant le droit-fil données pour le vêtement. Si une pièce droit-fil était doublée par une pièce en biais, il faudrait renoncer à ce que le vêtement tombe jamais d’aplomb.

Suivez pour réaliser la doublure toutes les instructions de montage données par le patron, excepté le montage des manches. Les tissus pour doublure ont tendance à s’effilocher, aussi surfilez tous les bords à la machine et rognez au ras du surfilage.

Doublure appliquée

Il s’agit de donner de la tenue au tissu dont est fait le vêtement ou de rendre opaque un tissu transparent.

Le tissu doit être d’un poids analogue, voire plus léger que le tissu à doubler. La nature des deux tissus doit être compatible.

Pour doubler, par exemple, un voile de coton, prenez un organdi de coton; pour une mousseline de soie, prenez un organza de nylon et, enfin, pour une doublure appliquée sur une soierie, prenez un organza ou du pongé.

doublure fleurie

Où appliquer une doublure

Il est nécessaire dans certains cas d’appliquer une doublure sur toutes les pièces principales du vêtement pour donner corps et forme à un tissu fin, une robe princesse à manches ajustées en foulard de soie par exemple. Mais dans la plupart des cas cependant quelques éléments seulement reçoivent une doublure appliquée. Ce serait certainement une erreur dans le choix du modèle ou du tissu que d’avoir à doubler entièrement un voile ou une mousseline puisque toute la beauté de ce genre de tissu réside justement dans leur transparence et leur souplesse.

Ces doublures appliquées doivent être employées avec discrétion, dans une alternance entre parties doublées et non doublées. Un exemple typique en serait une robe au corsage ajusté, à manches bouffantes et jupe à plis. On appliquera une doublure au corsage, on laissera les manches sans doublure et on posera une doublure libre à la jupe.

La doublure appliquée doit être coupée comme les pièces du tissu principal, le droit-fil en même position.

Certains tissus, les crêpes de Chine, les jerseys de soie, glissent et se déforment après la coupe. Voici comment procéder pour pallier cet inconvénient. Prévoyez un métrage un peu plus généreux et coupez aussi bien les pièces du vêtement que celles de la doublure appliquée à 6 mm ou 7 mm de la ligne de coupe.

Posez sur une surface de travail plane la doublure sur l’envers de la pièce de tissu à doubler en faisant coïncider le droit-fil, les encoches et les bords. Epinglez puis assemblez les deux tissus par un bâti en diagonale en partant du centre de la pièce et en allant vers les bords. Maintenez le travail absolument plat et bâtissez à l’intérieur des lignes de couture. Sur les deux tissus ainsi assemblées, épinglez à nouveau la pièce du patron et recoupez le contour en suivant cette fois précisément les lignes de coupe. Une fois la doublure appliquée, vous traiterez chaque pièce au cours du montage comme s’il s’agissait d’un seul et même tissu. Les bords sont surfilés et rempliés ensemble. Les piqûres de soutien éventuelles doivent être faites sitôt la doublure appliquée.

Doubler une jupe

Une jupe est une des pièces de votre garde- robe que vous pouvez réaliser le plus facilement, mais votre savoir-faire ne serait pas encore suffisant si vous ne saviez pas la doubler. Tous les tissus n’exigent pas une doublure, mais toutes les jupes tombent mieux et se froissent moins si elles sont doublées. Les deux techniques peuvent s’employer ici, celle de la doublure appliquée et celle de la doublure libre. Selon la première, vous utilisez, pour couper la doublure, les pièces du patron que vous appliquez pièce après pièce. La seconde consiste à confectionner une doublure séparée que vous fixez sur une jupe terminée. Dans ce cas, c’est la jupe qui vous servira de patron.

doubler une jupe

Le patron de la doublure

Retournez la jupe que vous avez achetée sur l’envers et posez-la à plat, le devant face à vous. En partant de l’ourlet, épinglez le tissu de la doublure aux rentrés des coutures sur un côté puis sur l’autre. S’il y a des pinces à la taille, faites un pli correspondant dans la doublure. Ne coupez pas encore. Passez un fil de bâti là où vous avez épinglé. Otez les épingles et coupez en prévoyant 4 cm de rentré pour l’ourlet et 1,5 cm de rentré à la taille et à la fermeture de la jupe. Si le dos de la jupe est identique, servez-vous de ce devant pour couper la doublure du dos, sinon retournez la jupe et recommencez à épingler.

Confection de la doublure

Piquez les pinces et ouvrez-les au fer. Assemblez en pensant que l’ouverture est cette fois à droite et non plus à gauche comme pour la jupe. Faites l’ourlet de façon que la doublure soit plus courte que la jupe de 2,5 cm. Vous pouvez piquer l’ourlet à la machine.

Fixation de la doublure libre

Selon que la jupe est entièrement terminée ou non, vous emploierez la première ou la seconde méthode.

  • Méthode 1. Faites un rentré à la taille sur la doublure. Epinglez-le à la couture de la taille de la jupe en faisant coïncider coutures et pinces. Cousez à points arrière ou points glissés.
  • Méthode 2. Avant de poser la ceinture de la jupe, faites la doublure et bâtissez-la sur la jupe. Posez la ceinture en traitant jupe et doublure comme un seul et même tissu. méthode 2

Quelle que soit la méthode adoptée, finissez l’ouverture de côté en faisant un rentré sur la doublure des deux côtés de la fente et cousez au ruban de la fermeture à glissière le long de la ligne de piqûre.

fixer fermeture dans la doublure